Évènements artistiques et festifs

Les évènements, autant d’étapes qui constituent la pierre angulaire du projet «Une Aube Boraine»…Ces soirées tentent de recréer du lien social, voire même du « sacré» dans le sens pasolinien du terme. Nous tentons de créer des atmosphères festives propices à la prise de parole et au partage des expériences de vie. Nous les avons proposé à un rythme soutenu afin de créer un lien véritablement profond avec les populations, une forme de fidélisation et de rituel, comme les veillées en étaient il n’y a pas si longtemps, avant que la télévision et toutes les formes de modélisation des populations ne prennent toute la place. Chacun des apéros-rencontres développait une approche différente. Le but n’y était pas de présenter des formes finies, mais des chantiers, où la parole du spect-acteur se tissait avec les expériences artistiques les plus diverses.

Art, science & fiction

Au MAC’S (Musée des Arts Contemporains au Grand Hornu), en janvier 2013, autour de l’exposition Art, science & fiction : deux comédiennes ont dispensé deux semaines d’ateliers à une classe de cinquième année du collège Saint-Stanislas et à une classe de deuxième année de la HEC/ISEP de Mons. A travers les oeuvres et les thématiques de l’exposition, la volonté était de plonger dans les imaginaires, les rêves et les réalités de cette trentaine de jeunes de la région de Mons-Borinage, pour construire avec eux une performance sur l’utopie et les espaces parallèles.

 Les Marches

 Une quinzaine de comédiens ont marché à travers le Borinage pour tisser des liens avec les gens de la région. Cette traversée a donné lieu aux premiers apéros-rencontres au charbonnage de Marcasse les 18 et 23 juin 2014.

Vin chaud et amuse-gueules

Un moment festif de partage de parole, une scène ouverte aux artistes et aux Borains dans la Salle des Fresques de l’ICET de Cuesmes. Cet évènement a eu lieu le 20 décembre 2013..

Les formes artistiques présentées sont le résultat d’ateliers et de rencontres menés dans le Borinage. L’évènement peut se définir comme une mise à disposition d’un espace singulier de prise de parole pour les populations locales et venues d’ailleurs.

 Fontaine de voix

En prélude au projet musical et théâtral « C’est presqu’au bout du monde», 6 chorales ont travaillé durant quelques mois le chant «Youkali» de Kurt Weill. Nous avons invité leurs parents et tous autres publics à venir partager leurs chants et témoignages. Cette manifestation a suivi une journée d’ateliers expressifs et créatifs animés par les actrices du projet (le 15 Février 2014, ce rendez-vous a rassemblé plus ou moins 300 personnes) en collaboration avec le Centre Culturel de Colfontaine.

Fontaine de voix fevrier 2013 Cedric Legoulven
© Cédric Legoulven

En Appétit! (C’est le temps de cuisson qui importe)

Des scènes ouvertes, des concerts, des pièces de théâtre, des ateliers d’expression artistique et sportive, des documentaires, des improvisations nocturnes, des expositions, des conférences déjantées, des découvertes culinaires et artisanales, un barbecue géant, une fanfare, des cocktails improbables …un événement culturel et participatif de deux jours pour se retrouver et fêter les 25 ans du Théâtre Epique/Cie Lorent Wanson !

Cet évènement a eu lieu les samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 à la Fabrique de Théâtre.

L’Alion r’trouvé

Une procession païenne boraine (disparu il y a plus de 100 ans) réactualisée. Les enfants de la procession ont suivi des stages créatifs, le résultat de ces stages (char, bannières, chansons, numéros de cirque) a été directement intégré dans la procession.

Samedi 10 mai 2014 dans les rues de Colfontaine.

 

L’aube(rge) boraine

Un grand Cra-Raoké borain ouvert à tous, le 26 octobre 2014 à la Maison du Peuple de Pâturages. Scènes ouvertes, présentations de spectacles en chantier… un vrai moment de fête et de partage, pour inaugurer les bureaux du Théâtre Epique!

Avec notamment la participation de Jean-Jacques Renaut, du Royal Sporting Club de Wasmes, du club Somthai Gym de Frameries…

 

 Nous sommes tous des Van Gogh

Depuis juin 2013, Lorent Wanson et les artistes associés au Théâtre Epique sillonnent le Borinage à la rencontre des habitants dans le cadre du projet artistique et participatif Une Aube Boraine.  Juin 2013, avril 2015…le temps d’une Histoire. Tout au long du chemin, des liens se sont tissés avec les gens. Avec l’atelier “Nous sommes tous des Van Gogh”, nous avons convié plusieurs artistes et personnalités complices à élaborer, dans le cadre de la série d’évènement “Van Gogh, la folle légende” du projet Grand Ouest,  des propositions artistiques et humaines dont la seule volonté serait d’offrir un gueuloir à l’inaudible,  un éloge de l’anonymat. Samedi 25 avril, sous le chapiteau planté pour l’occasion au Charbonnage de Marcasse, nos amis prendront la scène et la parole. Des artistes associés au projet Une Aube Boraine  présenteront également des chantiers de “monogravies”, ces spectacles en devenir inspirés des rencontres avec des gens, des associations,  des figures du folklore qui participent de la richesse de cette région.

Monogravies représentées: HORS-JEU de Violette Pallaro et Ma Pucelette de Laura Fautré

 Samedi 25 avril 2015 au Charbonnage de Marcasse, Sentier de Saint-Ghislain, 7 à 7340 Colfontaine à partir de 20h


La procession de l’Alion, deuxième édition

L’Alion, ça vous dit quelque chose non? Souvié’ti…c’était le 10 mai 2014 dans les rues de Colfontaine…une trentaine d’enfants et une foule de curieux ont suivi le cortège. Ensemble nous avons réactualisé cette  procession païenne disparue depuis plus de 100 ans! Cette année, en 2015, c’est dans le cadre du projet Grand Ouest que la procession a eu lieu, orchestrée par le Centre culturel de Colfontaine en collaboration avec le Théâtre Epique…

Les enfants des écoles communales Saint-François, Busieau, du Centre et de la Rampe Anfouette, du CEC Les Tournesols, de l’asbl Garance,de l’Ecole des Devoirs en Chocolat de la Maison ouvrière de Quaregnon, du Conseil communal des enfants, de l’Ecole I tre Ponti d’Italie ont préparé -avec la complicité d’Arnaud Stevens, Eric Wattiez et Jean-Jacques Renaut – costumes, chorégraphies, chants et autres surprises qui jalonnent le parcours de l’Alion… Evidemment tout ça s’est fini par une grande fête au Charbonnage de Marcasse, ultime étape de la procession. Grand feu purificateur, pique-nique géant au pied du terril, concert bœuf des chants de l’Alion… Dimanche 26 avril 2015 à la Fontaine du Rossignol  à partir de 10h.

Regarder l’aube, l’étendre…

Cette étape a ceci de beau qu’elle ressemble à une relève: Lorent Wanson a mené l’exercice de fin d’étude des étudiants de la classe d’Art dramatique de Frédéric Dussenne d’ ARTS², l’École supérieure des arts à Mons. A l’image des premières Marches en juin 2013, ces 12 jeunes artistes se sont jetés avec curiosité en immersion dans le Borinage, à la rencontre des gens, de la Région et d’eux-mêmes… Ils sont venus poser les premières pierres d’une rencontre sincère avec la région et ses populations, afin de rendre compte du pouls d’un territoire, d’un état du monde.

Nous avons partagé avec le tout public  leurs errances, leurs expériences et découvrir leurs aubes de passage de l’école à la vie professionnelle, avec le Borinage en écho et en miroir…

Un projet collectif de Charline Avril, Emeline Billat, Iacopo Bruno, Lara Ceulemans, Gaetano Crapanzano, Salomé Crickx, Alexandre Croissiaux, Juliette Manneback, Lily Noel, Alexandra Pierre, Marie-Charlotte Siokos, Merlin Vervaet. Direction artistique Lorent Wanson assisté de Sarah Sleiman.

Samedi 27 juin à 16h00 et dimanche 28 juin à 19h00 au Théâtre Royal sur la Grand-Place de Mons

Toutes nos aubes

La toute dernière étape du projet Une Aube Boraine a eu  lieu les 22 et 23 aout 2015 à la Maison du Peuple de Pâturages! Cet évènement a rassemblé tous les participants de cette aventure collective pour 2 jours de fête, de partage, de formes artistiques et populaires proposées comme un défi à la fatalité, un appel à l’imaginaire…

Brochure_AubeBoraine11

Une Aube Boraine au Théâtre National

Un focus Une Aube Boraine a été représenté durant 3 soirée au Théâtre National les jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 octobre 2015.

Ces soirées ont tenté de mettre en lumière des éléments de la vaste opération “Une Aube Boraine”  qui s’est déroulée dans le Borinage de juin 2013 à août 2015 dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la culture.

Pour rendre compte de ce vaste projet (plus de 50 événements: soirées-rencontres, productions et diffusions de spectacles, ateliers participatifs, processions urbaines…), nous avons représenté 4 petites formes de spectacles, 4 « monogravies »,  issues d’un travail de rencontres et d’immersion faisant la part belle à des activités, des personnages emblématiques, des folklores, des difficultés sociales et des diversités culturelles rencontrées. Les portrait du Photomaton de Cédric Le Goulven, et une exposition retraçant toute l’aventure en image ont été exposés. L’Ensemble instrumental de Colfontaine a interprété lors d’une “soirée surprise” un concert-conférence autour de « La danse barbare », l’œuvre majeure de Fernand Carion, compositeur borain.

Monogravies représentées: Ma Pucelette – Porteur d’eau- Tu n’avanchras d’jamin tou seû- Hors jeu